Voyage

Tourisme en Mongolie : 5 idées d’activités à faire absolument

Délimitée par la Russie et la Chine, La Mongolie est reconnue pour sa culture nomade et ses grandes étendues sauvages. Autrement dit, il s’agit d’une terre où l’histoire, la culture et les paysages sont étroitement liés. Le pays du ciel bleu est l’une des dernières destinations encore très préservées du monde. Entre montagnes escarpées, forêts denses du nord, plaines centrales et déserts arides du sud, le pays dispose de nombreux atouts pour charmer les touristes. Pour vivre une meilleure expérience touristique, voici le top 5 des idées d’activités à faire absolument en Mongolie.

1-     Faire un tour au festival du Naadam à Khatgal

Pour vivre une ambiance beaucoup plus festive au cours de votre séjour, Khatgal est l’un des meilleurs endroits à visiter en Mongolie. Pour rappel, l’entrée sur le territoire mongole est soumise à un visa, quels qu’en soient le motif et la durée du voyage. Ainsi, que vous soyez ressortissant de France (avoir un passeport français) ou citoyen de l’UE, vous êtes dans l’obligation d’obtenir un visa avant de voyager en Mongolie. Hormis la possibilité d’obtention de visa sur passeport, il est possible depuis peu d’avoir son e-visa pour la Mongolie dans les délais assez courts. Les formalités sont en effet simplifiées et le coût revient moins cher pour les demandeurs.

Si vous êtes en terre mongole dans le mois de juillet, ne manquez donc pas de vous rendre à Khatgal pour célébrer le festival du Naadam. Regroupant de nombreux participants, cet événement a lieu chaque année du 11 au 13 juillet. En cette même période de l’année, l’atmosphère de la ville est joviale et parfaitement adaptée pour le tourisme. À travers une balade à pied, vous aurez l’opportunité d’apprécier la légendaire hospitalité des Mongols. Tout en costumes traditionnels, la ville offre un véritable spectacle en couleur pour l’admiration des touristes. 

Pendant le festival Naadam, trois jeux sportifs sont mis en évidence par les Mongols : la lutte, le tir à l’arc et la course de chevaux. Contrairement à d’autres endroits, la particularité ici est que vous n’avez pas besoin de passer par des files d’attente avant assister aux jeux. N’hésitez donc pas à participer à ces moments de réjouissance afin de vivre une expérience unique avec le peuple mongol. Que vous soyez dans la peau d’un acteur ou d’un observateur, vous êtes certain de vivre l’un de vos plus beaux séjours en cette destination.

2-     Faire une balade en chameau dans la région des Dunes de Khongor


Avec 180 km de long et une hauteur allant jusqu’à 300 m, les dunes de Khongor figurent parmi les plus grandes dunes de sable sur le territoire mongol. Elles constituent l’amoncellement de sable le plus important du Parc national du Gobi. Si vous êtes en voyage en Mongolie, n’hésitez pas à arpenter le Gobi et à faire une balade à dos de chameau. En effet, une ascension vers le sommet des dunes permet de profiter d’une vue imprenable sur le désert environnant. La région est d’ailleurs habitée par les éleveurs de chameaux traditionnels, ce qui offre l’occasion au curieux d’apprendre davantage sur ces animaux fascinants.

Dans cette région de la Mongolie, il faut souligner que le vent souffre de façon continue du nord vers l’ouest sur les dunes. Avant de se lancer dans la promenade, l’idéal serait donc de prendre les dispositions idoines afin de supporter la densité du vent, capable de déplacer le sable.

Les dunes de Khongor présentent également un attrait assez particulier qu’il faut absolument visiter. Il s’agit en effet d’une impressionnante combinaison de couleurs, en l’occurrence la teinture jaune pâle. En dehors de la beauté du sable, cette région est bordée au nord par une petite rivière appelée Khongoriin Gol. Alimentée par des sources souterraines, cette petite étendue s’étend tout le long des dunes et forme une oasis au milieu du paysage asséché. Autrement dit, il s’agit d’un endroit idéal pour contempler la végétation luxuriante qui contraste avec le paysage sableux. 

Pour les mordus de découverte et d’histoire, Khongor représente l’une des destinations qui vous conviendront le mieux. En plus des gisements de minéraux, la région est en effet très riche en fossiles et restes des dinosaures.

3-     Visiter Trek dans la province du Khentii

Situés à l’Est de la Mongolie, Le Khentii est une province caractérisée par son caractère sauvage. La région offre de nombreux atouts aux visiteurs notamment :

  • Les vallées ;
  • Les steppes ;
  • Les montagnes ;
  • Les rivières et lacs.

Hormis ces éléments, l’empire des steppes vous offre la possibilité de rencontrer les éleveurs nomades sur le chemin et d’échanger avec ces derniers. L’autre activité à faire absolument dans le khentii, c’est une randonnée à cheval dans les vallées. Parallèlement, n’hésitez pas à chevaucher en autonomie de 9 jours dans les parcs nationaux de Khan Khentii et Gorkhi-Terelj. Très proches de la civilisation, ces zones offrent des paysages les plus riches de la Mongolie. Il s’agit entre autres de montagnes arborées, de plaines jonchées de fleurs sauvages et de formations rocheuses ciselées par l’érosion.

Toujours à cheval, faites un tour dans la direction du lac de Khagin Khar afin de contempler le grand lac noir au sommet de la montagne du même nom. Pour les amoureux d’histoire, ce lac s’est formé il y a des milliers d’années, pendant une période de glaciation. La région est entourée également d’herbes odoriférantes qui procurent aux touristes une sensation unique.

 Par ailleurs, il faut souligner que les eaux du lac sont peuplées de nombreuses perches. Délimitée par des montagnes et de vastes étendues de forêts, la région offre un cadre exceptionnel pour les amateurs de pêche. Les plus courageux peuvent également se baigner dans les eaux. À défaut d’une randonnée à cheval, il est possible d’opter pour une randonnée pédestre afin de découvrir les multiples facettes de la région.

4-     Célébrer le Tsagaan Sar (le Nouvel An mongol)

L’un des meilleurs moments pour se rendre en Mongolie, c’est pendant le Nouvel An. Le Tsagaan Sar est une grande fête qui se déroule traditionnellement entre fin janvier et début mars en fonction du calendrier lunaire. Il symbolise le premier jour du printemps, notamment à la fin de l’hiver où les températures commencent à se réchauffer. Au cours de cette célébration, les familles s’offrent des présents et préparent des mets spéciaux qu’il vous faut absolument savourer. Il s’agit entre autres des plats traditionnels comme les buuz et les raviolis à la viande.

Les familles préparent les vêtements élégants tandis que les nomades affrètent leurs meilleurs chevaux qu’ils monteront pendant les différentes cérémonies. Le soir du réveillon appelé Bituun, les familles s’adonnent à divers jeux traditionnels autour d’un repas convivial. En pratique, vous pouvez profiter de l’hospitalité légendaire des Mongols pour intégrer aisément la communauté durant cette période de fête. Vivez une expérience unique en participant jusqu’à l’aube à différents jeux comme les dominos, les osselets ou encore les cartes.

Selon la tradition, pendant les deux jours de Tsagann Sar, les Mongols doivent rendre visite à leur famille proche ou éloignée. Ainsi, les familles reçoivent des dizaines de visites par jour et chacune d’elle est ritualisée.

Dans une région où hospitalité rime avec culture, vous pouvez vous immerger pleinement dans le quotidien des Mongols et en ressortir grandis avec des souvenirs inoubliables. Cependant, il faut notifier que la culture mongole peut sembler plus ou moins difficile à comprendre pour les étrangers. L’idéal serait donc de se faire accompagner d’un guide afin de faciliter votre immersion sur le territoire. De toute évidence, vous ne manquerez pas de vivre une expérience exceptionnelle pendant la célébration du Tsagann Sar.

5-     Partir à la chasse à l’aigle avec les Kazakhs à cheval


Depuis des millénaires, l’art ancien de la fauconnerie tel qu’il était pratiqué par les Kazakhs est resté inchangé. La population de la province de Bayan Olgi continue en effet de vivre selon ses traditions ancestrales. Réputés pour leur habileté à chasser de petites proies notamment les renards et loups, les Kazakhs offrent des spectacles assez impressionnants au festival des aigles.

Concrètement, vous avez la possibilité d’assister à des compétitions d’adresses durant toute la journée. À cela s’ajoutent des épreuves de bushkashi au cours desquelles des cavaliers kazakhs se disputent une dépouille de mouton. Selon les règles, le premier à se saisir de la dépouille doit franchir une ligne fixée à l’avance, pendant que les autres essaient de la lui arracher. Un spectacle impressionnant auquel vous pouvez assister durant toute la journée.   

Au cours de ce festival, vous aurez également l’occasion d’admirer la vitesse et la puissance des aigles majestueux ainsi que la relation étroite qui les lie à leur maître. Avec un fauconnier kazakhs et son magnifique aigle, n’hésitez pas à aller en chasse dans ces paysages sauvages de Bayan Olgi. Pour rappel, le festival des aigles a lieu au début du mois d’octobre et rassemble plus de 60 fauconniers kazakhs et leurs aigles.

Par ailleurs, si vous souhaitez vous initier à la culture kazakhe, vous pouvez faire un tour au musée d’Olgi. Vous y trouverez une yourte reconstituée, une exposition sur la flore de la région ainsi que sur la faune. De même, il est mis à disposition des touristes une collection de costumes traditionnels typique de la culture mongole.

Montre plus

Mathilde

J'aime le shopping, la cuisine, la décoration, la mode, etc... Je me suis donc lancés fin 2017 dans ce blog Ideemag.com afin de partager mes astuces et mes conseils avec les internautes !

Articles Liés

Close