LoisirsVoyage

Séjour au Vietnam : Que faire et voir absolument ?

Avec sa superficie de 330 967 km2, le Vietnam est l’un des pays les plus visités en Asie. Ses sites historiques, ses événements culturels, ses plages et sa gastronomie en font une destination de choix. Découvrez dans cet article les lieux incontournables du Vietnam, ainsi que les activités à faire surplace.

Les sites touristiques incontournables

Le Vietnam possède de nombreux sites naturels, monuments et plages qui valent le détour.

On peut citer entre autres :

  • La ville d’Hanoï ;
  • La baie d’Halong ;
  • Le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng ;
  • Les dunes de Mui Ne ;
  • Les chutes de Ban Gioc ;
  • La citadelle de Hue.

La ville d’Hanoï


Hanoï signifie la ville entre les fleuves. Située dans le nord, c’est la capitale du Vietnam. Elle a été fondée par le roi Ly Thaï To en 1010. Que faire à Hanoi, Vietnam ? Vous pouvez visiter de nombreux monuments et lieux touristiques comme :

  • Le Temple de Quán Thánh ;
  • Le musée national d’histoire vietnamienne ;
  • Les villas coloniales de la rue Phan Dinh Phung ;
  • Le théâtre des marionnettes « sur l’eau ».

La baie d’Halong


Halong signifie « descente du dragon » en français. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la baie d’Halong est un site naturel très célèbre, situé au nord-est du pays. Halong abrite :

  • Des îles karstiques couvertes de forêts ;
  • Des pitons rocheux immergés ;
  • Des criques ;
  • Des plages ;
  • Des grottes et cavernes ;
  • Des lacs intérieurs.

Ce territoire paradisiaque de 1553 km2 est aussi réputé pour ses eaux turquoise propices aux activités nautiques. Vous pouvez faire une randonnée en famille ou entre amis grâce aux croisières en jonque et des excursions en kayak. Les touristes peuvent également se baigner, pratiquer la plongée sous-marine ou l’escalade. Enfin, sur le flanc sud de la baie, l’île de Cat Ba est idéale pour la randonnée. Cette réserve biologique est un vaste espace de jeux pour les amoureux de la nature.

Le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng 


Créé en 2001, le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng  est classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est situé dans le Centre du pays. D’une superficie de 857 km2, il a été créé pour préserver un magnifique territoire sauvage qui accueille la plus grande zone de karsts au monde et une forêt tropicale sur calcaire.

Ce site naturel est aussi connu pour ses grottes et cavernes qui sont au nombre de plus de 300. Vieille de plus de 400 millions d’années, cette réserve naturelle présente un nombre impressionnant de témoignages de l’histoire de la terre, selon l’UNESCO.

Les dunes de Mui Ne

Au Sud du Vietnam, les touristes pourront se rendre Mui Ne, une station balnéaire située dans la ville de Phan Thiết. Mui Ne est réputé pour ses dunes de sable blanc et rouge qui offrent un décor de carte postale. Ce magnifique territoire qui fait penser au Sahara est idéal pour la randonnée. Sur place, vous pouvez solliciter les services d’un guide qui vous fera visiter les collines à moto. Il est préférable de s’y rendre entre décembre et avril où la température moyenne est de 27 °C. Le climat est chaud et sec pendant une grande partie de l’année.

Les chutes de Ban Gioc 


Les chutes de Ban Gioc, dans le Nord-est vietnamien, sont un site exceptionnel qui vaut le détour. Situées dans un cirque de pics karstiques, les chutes offrent un décor de carte postale qui séduira les amoureux de la nature. Elles tombent d’une hauteur de 30 mètres et sont séparées en 3 groupes par des rochers.

Toutefois, il est nécessaire d’avoir une autorisation et un permis avant de s’y rendre. En effet, cette région frontalière avec la Chine est militarisée.

La cité impériale de Hue

Ancienne capitale impériale (entre 1802 et 1945) du Vietnam, Hue est une ville qui possède un riche patrimoine historique, culturel et religieux.

La cité abrite une citadelle royale au cœur de la cité impériale qui occupe une superficie de 500 hectares. Celle-ci a été le témoin du passage de 13 empereurs de la dynastie Nguyen. C’est le premier site du Vietnam classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993. Les touristiques peuvent visiter :

  • Les tombeaux des anciens empereurs ;
  • Le musée des antiquités de la cour royale ;
  • Les pagodes.

Le musée expose plus de 10000 objets précieux ayant appartenu aux empereurs. Haut lieu religieux, la pagode de Thien Mu vaut le détour. Vous pouvez également faire une randonnée sur la rivière des Parfums qui traverse la ville. La balade vous permettra de mieux contempler la beauté paisible de ce territoire.

Le Vietnam abrite également d’autres lieux incontournables comme :

  • Le delta du Mékong ;
  • Les tunnels du Cu Chi ;
  • Les fonds marins et récifs coralliens de Da Nang ;
  • La ville de Hoi An.

Pour avoir d’autres infos sur le pays, vous pouvez consulter ce lien : voyagevietnam.co.

Les événements à ne pas rater

Le pays compte de nombreux événements (fêtes, festivals, spectacles…) parmi lesquels :

  • Tet Nguyen Dan (Nouvel An lunaire);
  • Tet Trung Thu (Fête du mi-automne) ;
  • Hàn Thuc (Fête des Aliments froids).

Têt Nguyen Dan (Nouvel An lunaire)

Le Tet Nguyen Dan ou Nouvel An lunaire est la plus grande fête du Vietnam.

Célébrée entre la dernière semaine de janvier et la 3e semaine de février, elle marque le début d’une nouvelle année. Têt veut dire en français « fête de l’aurore » et marque l’arrivée du printemps. Cette célébration est sacrée chez les Vietnamiens. Car, la tradition voudrait que les âmes des morts reviennent sur terre ce jour-là. Pour cela, les vivants ont l’obligation de les accueillir devant l’autel des ancêtres. Pendant le Nouvel An lunaire, on décrète 3 jours fériés. Les transports tournent au ralenti, les bureaux restent fermés et le pays est en effervescence.

Têt Trung Thu (Fête du mi-automne)

Le Têt Trung Thu ou la Fête du mi-automne se déroule le soir du 15e jour du 8e mois du calendrier lunaire. En général, elle se tient entre septembre et début octobre. Le jour de cette célébration, on observe une pleine lune ronde et très lumineuse. C’est le signe de l’union et de l’unité de la famille, selon la tradition. Encore appelée la Fête des enfants, cette célébration met à l’honneur les gamins. Ils reçoivent des jouets et on leur prépare des gâteaux. Les rues, en ébullition, sont animées par des processions de lanternes et de danses de la licorne. Dans les grandes métropoles comme Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, la fête suscite un véritable engouement.

Hàn Thuc (Fête des aliments froids)

La Fête des aliments froids est célébrée le 3e jour du 3e mois lunaire. C’est une occasion de manger des « Banh Chay » et « Banh Troi » saupoudrés de sésame. La coutume demande que les Vietnamiens consomment froides ces galettes de riz à la fois gluantes et sucrées. Selon la tradition, cette célébration rend hommage à un mandarin, Gioi Tu Thoi qui avait sauvé son roi. Mais, ce dernier oublia son sauveur. Le mandarin s’en alla alors mourir dans une forêt en flammes plutôt que de demander une récompense. Les Vietnamiens s’abstiennent donc de manger chaud et d’allumer un feu afin de ne pas raviver la douleur des âmes meurtries.

Les activités sportives que vous pourrez essayer

Au Vietnam, les adeptes du sport et les amoureux de sensations fortes pourront s’adonner à plusieurs types d’activités sportives :

  • Le Da Cau ;
  • La plongée ;
  • Le trekking et randonnée ;
  • Le vélo VTT.

Le Da Cau 

Très populaire au Vietnam, le Da Cau ou plumefoot est un véritable sport national. Il se pratique avec un volant que les joueurs doivent garder en l’air. Pour cela, ils utilisent les pieds et d’autres parties du corps. Les mains et les bras ne sont pas autorisés. En compétition, on le pratique sur des terrains comme ceux du badminton. Dans les rues et pour le loisir, les joueurs forment un cercle et se passent le volant.

La plongée

Les touristes peuvent pratiquer la plongée à Hoi An, Nha Trang et sur l’île de Phu Quoc. Ces sites sont réputés pour accueillir chaque année de nombreux amateurs et amoureux de sports nautiques.

Trekking et randonnées

Dans le nord du pays, les montagnes et les rizières offrent de vastes et magnifiques terrains de jeu pour les randonneurs. Vous pouvez partir en trekking vers les montagnes ou faire de petites excursions en fonction de votre santé.

Le vélo VTT

Avec ses paysages variés et sublimes, le Vietnam est un terrain grandeur nature pour les amoureux du vélo. Les balades sur VTT sont des moments de plaisirs. Elles procurent de véritables sensations de liberté. C’est une occasion de contempler les verdures et la richesse du patrimoine vietnamien.

La gastronomie et les spécialités qui égayeront vos papilles

En matière de gastronomie, le Vietnam a de nombreuses spécialités qui font la fierté du pays dont le balut et le Pho.

Le balut

Le balut est un œuf de cane, de poule ou de caille incubé et dont le fœtus est déjà formé. On le cuit à la vapeur avant de le consommer avec une pincée de sel, du piment ou du vinaigre. Riche en protéines, il sert d’aphrodisiaque et d’amuse-gueule. Ce mets se déguste généralement avec de la bière.

Le Pho 

Le Pho est le plat national. C’est une soupe très prisée au Vietnam. Elle se consomme surtout au petit-déjeuner. Elle est faite à base de bouillon de :

  • Bœuf ;
  • Jarret ;
  • Os à moelle ;
  • Anis étoilé ;
  • Bâtonnets de cannelle ;
  • Gingembre ;
  • Oignons grillés ;
  • Cardamome brune.

Que retenir ? Le Vietnam possède un riche patrimoine historique, culturel, et culinaire qui fait de ce pays une destination que vous allez aimer sans l’ombre d’un doute.

Montre plus

Mathilde

J'aime le shopping, la cuisine, la décoration, la mode, etc... Je me suis donc lancés fin 2017 dans ce blog Ideemag.com afin de partager mes astuces et mes conseils avec les internautes !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close