Bon plan

Guide complet sur le prêt personnel et les astuces pour choisir la meilleure offre

À l’opposé des prêts affectés, les crédits personnels sont adaptés à toutes les formes de projets. Vous n’êtes pas obligé de révéler ce pour quoi vous souhaitez demander le prêt, encore moins l’itinéraire que doivent suivre les fonds que vous allez percevoir. Facile et rapide, il constitue l’issue idéale pour encaisser un crédit sous un bref délai (24 heures maximum). C’est d’ailleurs pour ces raisons qu’un nombre titanesque de particuliers et d’entrepreneurs affluent vers ce type de crédit. Focus sur le prêt personnel sans justificatif et les démarches à suivre pour acquérir à coup sûr le meilleur prêt personnel pas cher !

Le prêt personnel sans justificatif : c’est quoi ?

Le crédit personnel sans justificatif est une somme d’argent qu’un créancier (banques ou agences de crédit) met à disposition d’un débiteur (personne physique), à court terme et sans s’intéresser à la façon dont ce dernier utilisera les fonds qui lui sont affectés. Une dette contractée n’est en aucun cas synonyme de don. Elle doit donc être réglée. Par conséquent, il est primordial de rappeler que le payement du prêt sous forme de versements se fait de façon périodique (par mois, par trimestre, par semestre ou par an). 75 000 €, voilà le top montant octroyé par les créanciers pour ce type de prêt. La durée de règlement du crédit accordé varie suivant le montant des mensualités choisies par le débiteur. Cette durée est projetée sur le court terme (entre 3 mois à 3 ans, voire 6 ans, mais jamais plus de 7 ans). Le taux du crédit est figé et demeure stable jusqu’au remboursement total du prêt.

Le prêt personnel : quels types de projets subsidiés ?

Le débiteur du prêt est libre de faire ce qu’il veut avec le crédit qui lui est accordé, puisqu’il
n’a de compte à rendre ni aux créanciers ni aux gens de son entourage. Il demeure le seul maitre de la somme qu’il a encaissée. Pour ce faire, il peut l’utiliser pour surmonter brillamment les imprévus ou réaliser divers autres projets personnels (projet de décoration, achat d‘une voiture, voyage, achat d’un bien, préparer l’avenir des enfants, mariages, réjouissance en famille, etc.).

Le prêt personnel sans justificatif : les inconvénients

Lorsque vous percevez un prêt personnel, que vous passez une commande d’un bien par exemple et que ce dernier ne répond pas à vos attentes, cela n’engage que vous. Vous devez assumer vos responsabilités tout en respectant le virement des mensualités à de bonnes dates. Il en est de même en cas de cambriolage.

Prêt personnel sans justificatif : quelles mesures prendre avant toute demande ?

Le prêt personnel n’est pas un don, mais plutôt un crédit que vous devez rembourser plus tard à de bonnes dates. Avant de vous lancer, nous vous conseillons de bien murir vos réflexions sur la nécessité et la réelle importance du projet pour lequel vous souhaitez acquérir le crédit. Ce projet est-il vraiment utile ? Par ailleurs, nous vous recommandons d’évaluer votre potentiel d’endettement. Ce dernier ne doit dépasser 34% de vos revenus. Prenez le soin d’être sûr que vous disposerez des biens financiers qui vous permettront de solder vos mensualités à de bonnes dates, et ceci jusqu’à l’échéance.

N’accumulez surtout pas les dettes et ne cherchez pas à demander un montant trop exorbitant si vous êtes convaincu que vous n’êtes pas capable de rembourser votre crédit sur la durée qui vous est impartie. N’oubliez pas ! La banque ou l’institution de prêt auprès de laquelle vous vous rendrez pour demander le prêt vous demandera de montrer clairement si vous êtes bien apte à recevoir le crédit et si vous êtes un homme de confiance. Pour ce faire, vous devrez fournir un certain nombre de preuves fiables à votre créancier. Attention ! Si vous loupez cette étape, votre demande de crédit pourrait être rejetée. Celui qui parle de rejet de demande de prêt souligne indirectement que vous n’allez pas pouvoir encaisser vos fonds. Nous vous expliquons la démarche à suivre dans le prochain paragraphe.

Prêt personnel sans justificatif : les conditions d’acceptation

Avant que votre créancier (une Banque ou une institution de crédit) ne débloque les fonds, il doit être certain que vous êtes en mesure de les rembourser. Pour ce faire, il vous faudra le convaincre en lui donnant toutes les preuves nécessaires pour le rassurer. Ces dernières sont regroupées dans un dossier qu’on appelle dossier financier. La principale clé pour réussir cette étape réside dans la qualité de votre dossier financier et surtout votre crédibilité.

Que faut-il mettre dans le dossier financier ?

  • Montrez que vous avez un emploi stable.
  • Montrez que vous recevez régulièrement une rémunération. Au cas où vous ne seriez pas un salarié, prouvez que vous avez une source de revenus fiable et permanente.
  • Justifiez avec vos relevés bancaires des quatre derniers mois que vous êtes un bon agent économique et que vous ne dépensez pas une somme surélevée.
  • Prouvez que vous n’êtes pas un emprunteur en série. Le créancier ne pourra pas vous octroyer la somme demandée s’il constatait que vous avez énormément de dettes en cours puisque cela n’est pas rassurant. Si vous avez trop dépensé au cours des 3 derniers moins ou si vous avez d’autres dettes en cours, nous vous conseillons de penser à rembourser entièrement vos emprunts afin d‘assainir votre portefeuille.
  • Justifiez que vous n’êtes pas en interdit bancaire. Si c’est le cas, alors nous vous prions de bien vouloir oublier la demande de prêt, car elle n’est pas faite pour vous.

 

Prêt personnel sans justificatif : comment trouver la meilleure offre ?

Le fait d’avoir les bonnes astuces pour décrocher un prêt personnel sans justificatif est une chose. Le site Taux.com vous présente pour cela un très bon comparatif. Une autre est d’être capable de faire le choix de la meilleure offre possible. Ce meilleur choix se fait en deux étapes. Aujourd’hui, il est possible de faire une demande en ligne en toute sécurité et discrétion.

Comparez plusieurs offres en ligne

Un comparateur de prêt en ligne est le premier outil vers lequel vous devez vous tourner. Il ne dort jamais, ne se fatigue jamais et travaille à plein temps. Renseignez dans l’outil votre projet, le montant que vous espérez emprunter et qui rime avec votre capacité de restitution, le montant d’une mensualité, et la durée de remboursement. Celui-ci se chargera en quelques secondes de vous présenter diverses offres d’une variété d’organismes de prêt. En règle générale, les offres vous sont présentées de la plus avantageuse aux moins bonnes.

Choisissez l’offre dont le TAEG est le meilleur

Le taux d’intérêt TAEG est le principal indicateur pour une bonne prise de décision. L’offre par excellence est celle qui a un TAEG le plus bas.

Votre choix étant fait, il ne vous restera qu’à faire la demande en ligne accompagnée de votre dossier financier. Le créancier étudiera votre dossier, le validera s’il est bien fait ou le rejettera s’il n’est pas rassurant. Veillez donc à mettre nos conseils en pratique afin d’augmenter vos chances. Une fois votre demande de prêt acceptée par votre créancier, le crédit sera directement versé sur votre propre compte bancaire.

Bonne chance à tous !

Montre plus

Mathilde

J'aime le shopping, la cuisine, la décoration, la mode, etc... Je me suis donc lancés fin 2017 dans ce blog Ideemag.com afin de partager mes astuces et mes conseils avec les internautes !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close