Bon plan

Diminuer sa consommation de tabac : Pourquoi se tourner vers l’e-cigarette ?

Le nombre de vapoteurs ne cesse d’augmenter en France. Selon les dernières statistiques du Ministère de la santé publique, près de 4 millions de personnes utilisent une cigarette électronique. Ceux qui décident de se mettre à l’e-cigarette ne le font pas pour s’adonner à une mode, car cette tendance est loin d’être un effet de mode. Selon les témoignages de certains fumeurs, cette solution leur a permis de diminuer de façon importante leur consommation de tabac, et pour certains cela leur a même permis de rompre définitivement avec le tabagisme. Ceux qui n’ont pas réussi à cesser complètement de fumer gardent quand même l’espoir d’y parvenir un jour. Face au succès de la cigarette électronique auprès des candidats au sevrage du tabac, on est en droit de s’intéresser au phénomène. La cigarette électronique serait-elle finalement l’alternative pour combattre son addiction à la nicotine ?

Pourquoi diminuer le tabagisme ?

Dans la Convention-cadre de l’OMS « l’exposition à la fumée du tabac entraîne la maladie et la mort », l’organisation affirme : « les parties reconnaissent qu’il est clairement établi, sur des bases scientifiques, que l’exposition à la fumée du tabac entraîne la maladie, l’incapacité et la mort ». À défaut de stopper avec le tabagisme, déjà, le fumeur qui réduit sa consommation améliore sa qualité de vie. Il est moins exposé au cancer du poumon. Il est également moins enclin aux accidents cardiovasculaires et aux inflammations bronchiques. Hormis ces avantages sur le plan sanitaire, le fumeur pourra réaliser des économies, et si le début de l’arrêt de la cigarette peut être marqué par une irritabilité due au manque de nicotine, très rapidement il retrouvera une certaine joie de vivre. Le problème c’est que les techniques conventionnelles de sevrage tabagique ont toutes montré leur limite. Dès lors, la cigarette électronique semble être une bonne opportunité pour aider les fumeurs à réduire leur consommation de tabac.

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

Après de nombreuses tentatives d’invention d’un produit de substitution aux cigarettes traditionnelles, la solution est venue d’Asie. C’est en effet au Chinois Hon Link que nous devons l’invention de la cigarette électronique moderne. C’est un dispositif doté d’une batterie et d’un atomiseur. Grâce à son système de chauffage, le liquide contenu dans son conduit produit de la vapeur. La gestuelle de consommation est quasiment identique à celle des cigarettes conventionnelles. Mais contrairement à celles-ci, la cigarette électronique fonctionne sans combustion et son contenu ne contient pas de tabac. La majorité des vapoteurs optent pour cette solution parce qu’elle est avant tout pratique et élégante. Encore appelée e-cigarette, en raison de son mode de fonctionnement, son liquide est personnalisable.

Qu’est-ce que l’e-liquide ?

L’e-liquide n’est rien d’autre que la substance contenue dans le réservoir de la cigarette électronique. C’est un mélange de composants chimiques et d’arômes que prisent les vapoteurs. De nombreuses personnes mettent en doute la qualité inoffensive de ce liquide. Il existe pourtant des preuves scientifiques qui attestent que l’e-liquide peut être utilisé comme un substitut nicotinique. Avant d’en arriver aux composantes de ce liquide, il faut préciser que l’achat de son e-liquide doit être fait en fonction du modèle de dispositif. Certains fabricants proposent du contenu de qualité à moindre coût. On trouve facilement des dépositaires pour l’achat de e-liquide pas cher qui mettent à votre disposition différentes saveurs ainsi que des liquides bio.

Compositions classiques du e-liquide

Le plus gros avantage du e-liquide est qu’il est composé de substances comestibles. Ce qui n’est pas le cas des cigarettes classique. Si vous désirez diminuer votre consommation de tabac, sachez qu’en vapotant, vous obtiendrez le même plaisir que lors de la prise du tabac. La différence est que vous préservez votre organisme avec des produits presque naturels. Quel que soit le fabricant, l’e-liquide contient du propylène glycol et de la glycérine végétale.

  • La glycérine végétale

Sans avoir jamais vapoté, vous avez certainement déjà gouté à la glycérine végétale. La cigarette électronique ne propose donc rien de toxique. Du moins, pas autant que les substances nocives contenues dans le tabac. La glycérine végétale est inodore est incolore. Sa viscosité fait qu’elle est déjà utilisée dans la fabrication des pâtes dentifrices et autres bains de bouche. Les fabricants de sauce l’utilisent également pour donner de la consistance à leur produit. Dans le secteur alimentaire, elle est connue sous le générique E422. C’est un humectant efficace pour les produits alimentaires. Les experts des additifs alimentaires ont d’ailleurs confirmé que cette substance chimique est propre à la consommation. Vous vous demandez sûrement quel est le rôle de la glycérine végétale dans la composition du e-liquide. En réalité, cette composante permet d’augmenter la quantité de vapeur lors du chauffage de votre cigarette. Si vous êtes un débutant, la glycérine végétale vous permet de réduire le taux de hit.

  • Le propylène glycol

Tout comme la Glycérine végétale, le propylène glycol est incolore et inodore. Il est par contre peu visqueux et absorbe l’humidité contenue dans l’air. Si vous aimez les confitures et les yaourts, vous avez déjà goûté au propylène glycol. Dans l’alimentation, il est utilisé sous l’identifiant E 1520. En pharmacologie, c’est plutôt l’identifiant E 490 qui lui est attribué. C’est grâce à cette substance que les organisateurs de spectacle produisent de la fumée. Avec le propylène glycol, vous ressentirez davantage le goût de la nicotine et donc plus de hit.

  • Des arômes naturels

En réalité, les arômes ne sont pas indispensables dans l’obtention du e-liquide. C’est un bonus qui a pourtant son importance. C’est grâce à son arôme que le contenu de la cigarette électronique a un goût spécifique. Au-delà de son parfum agréable, l’arôme permet de personnaliser l’e-liquide et attire davantage le vapoteur. La plupart des spécialistes du e-liquide proposent des solutions naturelles. C’est ce qui explique le fait qu’un fumeur qui se met à vapoter parvient à se défaire de l’addiction aux dérivés du tabac. Vous trouverez deux catégories d’arômes pour e-liquide. Les arômes naturels donnent des parfums de fruits et les arômes alimentaires sont adaptés aux gourmands.

  • De la nicotine épurée

C’est l’une des raisons fondamentales pour lesquelles le candidat au sevrage tabagique doit opter pour la cigarette électronique. Le tabac contient de la nicotine de mauvaise qualité qui rend accro le fumeur. Pour ne plus ressentir d’addiction, il devra combler son manque par une substance moins nocive. En effet, l’e-liquide contient de la nicotine débarrassée des substances toxiques. C’est un traitement à deux niveaux que subit la nicotine dite pharmaceutique. Même si elle est plus diluée que la nicotine de base, les sensations sont presque les mêmes. Selon la qualité du e-liquide choisi, vous obtiendrez différents dosages en nicotine. Généralement, on en trouve 5 sur le marché. Les petits fumeurs peuvent priser un e-liquide contenant de la nicotine à hauteur de 6mg/ml. Vous trouverez du contenu pour e-cigarette avec une quantité moyenne de nicotine de 12mg/ml. C’est du liquide conseillé pour les fumeurs moyens. Les bons fumeurs supporteront du liquide avec 16mg/ml de nicotine. Pour les gros fumeurs, il existe un dosage plus important avec une quantité moyenne de 19,6 mg/ml de nicotine.

  • De l’eau

Certains fabricants apportent de l’eau à leur contenu. L’objectif est de fluidifier le contenu parfois trop visqueux, en raison de la présence du propylène glycol et de la glycérine végétale. À la place de l’eau, certains e-liquides sont dilués avec de l’alcool. Mais ils n’y mettent qu’un taux négligeable qui s’évapore avant que la nicotine n’entre dans le sang.

Vapotage et sevrage tabagique : Les scientifiques confirment

Il est prouvé que le tabac contient près de 4000 substances toxiques. 80 d’entre elles sont cancérigènes. Face à ce constat alarmant, le haut conseil de santé publique (HCSP) a entrepris des études sur les solutions efficaces pour réussir le sevrage tabagique. En février 2016, ces experts ont conclu que la cigarette électronique est une aide pour diminuer la consommation du tabac. À sa suite, l’agence de santé publique anglaise en est venue aux mêmes conclusions. Elle affirme d’ailleurs que :

La vaporette est 95 % moins nocive que la cigarette traditionnelle. 

D’autres chercheurs de l’université de Londres ont effectué des examens sur des fumeurs qui sont passés au vapotage. Ils ont décelé une faible présence de substances toxiques dans leur organisme. Ils ont par ailleurs mis l’accent sur une efficacité optimale de la cigarette électronique lorsque celle-ci est utilisée en exclusivité.

Comment bien choisir sa vaporette ?

Il est vrai que la cigarette électronique est une aide efficace pour le sevrage tabagique. Mais ce n’est pas une raison pour choisir n’importe quel dispositif qui vous tombe sous la main. Vous devez opter pour une vaporette qui convient à votre fréquence de consommation du tabac. Vous devez tenir compte des trois éléments constitutifs du dispositif : la batterie, le réservoir et la résistance. Ce sont des organes dont les capacités doivent être prises en compte lors de votre choix. Les petits et moyens fumeurs peuvent acheter une e-cigarette dotée d’une batterie de moyenne autonomie. Même si vous avez la possibilité de pouvoir recharger votre vaporette en même temps que vous l’utilisez, les gros fumeurs devront absolument s’intéresser aux batteries ayant une autonomie plus importante. Les fabricants mettent des inscriptions donnant des indications sur la puissance de la batterie. Vous trouverez des chiffres suivis de l’unité mAh (milliampère-heure). Les gros fumeurs peuvent choisir les 200 watts alors que les débutants peuvent se contenter des 10 watts. Du côté du design, vous trouverez deux formes de cigarette électronique sur le marché. La forme tubulaire est plus discrète que la forme rectangulaire.   

Montre plus

Mathilde

J'aime le shopping, la cuisine, la décoration, la mode, etc... Je me suis donc lancés fin 2017 dans ce blog Ideemag.com afin de partager mes astuces et mes conseils avec les internautes !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close