Bon plan

8 pays où investir dans l’immobilier maintenant !

Aujourd’hui, de nombreux français sont réceptifs à l’idée de se faire une place au soleil en dehors des frontières de l’hexagone. Pour arriver à cet idéal, l’investissement dans le secteur de l’immobilier reste et demeure un très bon compromis. Mais il ne s’agira pas d’investir ses capitaux n’importe où, pour peu que le pays soit attrayant. Avant de commencer l’aventure de l’investissement immobilier dans des pays étrangers, découvrez ici le top 8 des régions favorables aux investissements immobiliers.

Dubaï

Dubaï est devenu depuis quelques années une destination incontournable en matière d’investissement immobilier locatif. La mégalopole arabe a vu sa croissance bondir depuis une vingtaine d’années, ce qui attire de plus en plus d’investisseurs. Selon la politique de l’Emir, Dubaï sera la ville de toutes les démesures immobilières. Le marché a donc beaucoup évolué et pour avoir un ordre d’idées, un appartement F2 peut banalement se louer à 30 000 € voire plus.

Il y a de quoi être tenté, car avec un tel marché, il est possible de rentabiliser rapidement son investissement. Cerise sur le gâteau, la fiscalité est avantageuse pour tous les investisseurs immobiliers. Il est en effet possible de bénéficier de nombreux avantages fiscaux. Entre autres, vous êtes exonérés d’impôt sur le revenu, de TVA, mais également et surtout de taxe foncière. Le seul bémol est que, pour se lancer dans les affaires à Dubaï, il faut impérativement avoir un parrain. En d’autres mots, il vous faut créer une entreprise et vous allier avec un Dubaïote.

États-Unis

Le pays de l’oncle Sam n’a pas perdu sa notoriété en matière d’investissement locatif. Il attire toujours grâce à ses intéressants rendements locatifs. La fiscalité y est souvent favorable et les investisseurs peuvent s’offrir des bénéfices très impressionnants ; dépassant parfois les deux chiffres. Plusieurs villes américaines profitent de la reprise économique et sont à ce titre attractives pour des investissements immobiliers. Mais la Floride particulièrement séduit beaucoup d’investisseurs gaulois. Le prix au mètre carré, dans les appartements résidentiels, tourne autour de 1 000 USD. Et pour ce qui est des nouvelles bâtisses, les prix grimpent rapidement et culminent entre 150 000 et 380 000 USD.

Au final, l’investisseur est gagnant puisque les maisons individuelles et les appartements sont rapidement mis en location. De plus, la fiscalité y est avantageuse, car le pouvoir central ne déduit pas d’impôt sur le revenu. L’investisseur peut aussi bénéficier de modalités de réduction du montant des impôts sur le revenu foncier.

Espagne

L’Espagne reste l’un des pays européens les plus visités. Il a accueilli en 2017, plus de 82 millions de touristes. Il est le deuxième pays le plus visité au monde. Aussi, en raison des problèmes d’effondrement économiques qu’a connu le pays entre 2008 et 2013, la valeur des biens immobiliers s’est effondrée de manière drastique. Plus de 30 % en moyenne. Il parait donc naturel de penser que l’investissement immobilier locatif dans cette région peut être très rentable.

Toutefois, depuis la crise, certaines villes n’arrivent toujours pas à avoir une bonne reprise économique. Il est donc indéniable de miser sur des villes à fort rendement économique et touristique telles que Barcelone ou Madrid. Les villes côtières représentent également de belles opportunités pour d’éventuels investissements immobiliers.

Maroc

Situé à quelques heures de vol de l’hexagone, le Maroc est également un pays qui attire beaucoup de touristes français mais également les retraités. Son climat méditerranéen attire de plus en plus de monde à s’y installer. Les biens immobiliers y sont donc de plus en plus recherchés alors que le marché local de l’immobilier propose encore des prix assez bas dans son ensemble.

Vous pouvez trouver dans des villes à grande densité comme Marrakech ou Casablanca des propriétés d’exception à des prix très concurrentiels. Par exemple, il est possible de trouver en bordure de mer, de luxueuses villas pour moins de 700 000 euros. Comptez en moyenne 100 000 euros pour des appartements à forte valeur ajoutée et prisée par les locaux. De même, investir au Maroc n’a pas que des avantages à l’achat. Le gouvernement marocain propose également une exonération de TVA pour toute acquisition de bien immobilier. Toutefois, investir au Maroc revient à faire preuve de beaucoup de prudence, car les pièges et les arnaques immobilières sont légion.

Portugal

La crise économique est désormais derrière nous et le Portugal a repris avec sa croissance ; surtout dans le secteur touristique. Environ 11,4 millions de touristes visitent le pays pour son attrait culturel, climatique et la qualité de vie qui y prévaut. Le marché local de l’immobilier connait des cours assez bon marché, comparativement aux autres voisins européens.

Le mètre carré d’un appartement à Lisbonne se négocie en moyenne à 2 500 euros. Pour ce qui est des zones résidentielles, comptez le double soit 5 000 euros le mètre carré. Outre le prix attractif de l’immobilier, les mesures fiscales prises par le gouvernement, particulièrement l’exonération d’impôt pour les revenus, favorisent également l’investissement. Toutefois, certains quartiers comme Alfama sont victimes de leur propre succès et voient les prix de l’immobilier franchir des sommets. Le pays reste néanmoins une bonne alternative d’investissement pour ceux qui ne veulent pas trop s’éloigner de la mère patrie.

La République dominicaine

Située à plus de 7 000 km de la métropole, la République dominicaine séduit par ses belles plages et son cadre de rêve. Le pays est l’une des destinations de vacances les plus prisées des touristes occidentaux. Y réaliser un investissement immobilier est très rentable ; et pour cause :

  • La taxe foncière après signature d’un acte de vente est fixée à un taux de 1 % du montant d’acquisition du bien immobilier ;
  • Le prix de mètre carré est très bas ; entre 300 et 540 euros ;
  • Un taux de 3,5 % est prélevé sur la valeur du bien immobilier représentant le droit d’enregistrement de ce dernier.

La République dominicaine est donc un terrain fertile pour des investissements immobiliers rentables à court, moyen et long terme. Le gouvernement du pays encourage également les investissements immobiliers et l’installation des étrangers. Comme mesure d’accompagnement, il y a des mesures d’exemptions sur les revenus pour les expatriés durant les trois premières années de leur implantation.

Montre plus

Mathilde

J'aime le shopping, la cuisine, la décoration, la mode, etc... Je me suis donc lancés fin 2017 dans ce blog Ideemag.com afin de partager mes astuces et mes conseils avec les internautes !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close