Société

5 idées de métier pour autoentrepreneur

Que l’on ait envie de gagner plus, ou simplement de gagner en indépendance, se lancer à son propre compte peut se révéler très judicieux. Depuis la création en France en 2008 du régime d’auto-entrepreneuriat et l’amélioration des normes du secteur, le cadre de travail des professionnels libéraux s’est beaucoup assaini.

De très nombreux métiers peuvent être exercés en auto-entrepreneuriat. Monter sa propre entreprise est sans doute un défi de taille, et indifféremment du niveau d’étude et des diplômes, le plus important, ce sont les aptitudes que l’on possède, le savoir-faire, et surtout la détermination. Si vous êtes à la recherche de belles idées innovantes pour entrer dans le monde de l’auto-entrepreneuriat, voici ici une présentation de quelques métiers porteurs pour se lancer dans cet univers.

 

Coiffeur/coiffeuse à domicile ou dans un atelier ?

Il s’agit sans doute d’un des métiers du secteur les plus en vogue. Ceci n’est pas sans raison. Il est important de prendre soin de son apparence, et pour les femmes notamment, et même pour les hommes, cela passe par une belle coupe de cheveux. On distingue des spécialistes des coupes masculines et des spécialistes de coupes de femmes. Par ailleurs, on retrouve parfois des spécialistes de coupe des deux sexes.

Quelle formation pour devenir coiffeur/coiffeuse

 

De nombreux centres de formation délivrent des diplômes pour devenir professionnels de la coiffure. Il s’agit de :

  • CAP et/ou Mention complémentaire en coiffure ;
  • BP en coiffure, impératif si l’on souhaite ouvrir un atelier de coiffure ;
  • BAC pro Perruquier-posticheur, pour les individus désirant se spécialiser dans le mondede la télévision et du cinéma ;
  • Brevet de Maîtrise, BTS en coiffure, diplômes supérieurs pour les cadres du secteur.

Les diplômes sont surtout importants pour obtenir des autorisations et pour les démarches pour l’ouverture d’un salon. On peut choisir d’exercer à domicile. Dans ce cas, soit on reçoit les clients chez soi, soit l’on se déplace chez eux. Naturellement, le carnet d’adresses peut évoluer rapidement en fonction de la satisfaction et de la publicité obtenue grâce à la clientèle, que l’on exerce chez soi ou dans un salon. Néanmoins, sur cette boutique en ligne , vous trouvez tout le matériel donc vous avez besoin et ainsi vous offrir une plus grande visibilité. Le secteur est peu touché en cas de crise. Pour un coiffeur professionnel, le chiffre d’affaires moyen est d’environ 85 000€ par an.

 

Professeur de musique à domicile

Le public visé par les cours de musique est assez grand. On y retrouve des enfants et des ados désireux d’acquérir des notions basiques de musiques et des professionnels en quête de techniques approfondies. On retrouve aussi ceux qui désirent en plus de leurs études ou de leur emploi, obtenir des cours de voix. Pour d’autres, le plus intéressant est de savoir jouer d’un instrument comme le piano, la batterie, la guitare (basse ou solo) ou le saxophone. Comme potentiels clients, on peut citer ceux qui préparent les examens ou concours de musique.  Devenir professeur de musique est donc un moyen pour les passionnés de s’installer à leur propre compte.

 

Formation et aptitudes requises

Le talent et le savoir-faire couplés à des aptitudes pédagogiques sont nécessaires pour un tel métier.  Aucun diplôme particulier n’est exigé pour exercer en tant que professeur de musique. Néanmoins à défaut d’un diplôme en musique, il est judicieux de justifier une certaine expérience et de solides références pour profiter de l’atout crédibilité auprès de la clientèle. Pour réussir dans ce domaine, il importe de posséder en plus des aptitudes techniques, des qualités relationnelles. Ceci aide à développer une complicité réelle avec les apprenants, un facteur important en pédagogie. Le professeur de musique à domicile agrandit sa clientèle grâce à un bouche-à-oreille qui dépend de son expertise.

 

Revenu moyen

Le chiffre d’affaires moyen annuel pour un professeur de musique en auto entreprise est d’environ 30 000 €.

 

Organisateur événementiel

On utilise plus fréquemment l’anglicisme wedding planner pour désigner les professionnels de l’événementiel. On peut parfois cumuler avec le métier de décorateur si les charges le permettent. Il s’agit dans ce métier de mettre en place un décor agréable à la célébration des évènements, et en particulier des mariages. Le wedding planner se charge donc de toute l’organisation matérielle de la cérémonie en assurant endésignant et en supervisant les travaux des prestataires à savoir le fleuriste, le traiteur, le maître de cérémonie s’il y a lieu, le décorateur (éventuellement). Il s’occupe de la préparation logistique et sécuritaire de l’évènement.

 

 

Formation et compétences requises

Il n’existe pas de formation sanctionnée par un diplôme d’état pour être wedding planner. Par contre des structures spécialisées dans le domaine proposent des formations à cet effet. Par ailleurs, il s’agit d’un métier qui exige des compétences poussées de gestionnaire. En effet, il faut être en mesure d’organiser l’évènement en tenant compte du budget alloué par les commanditaires. Il faut gérer tous les prestataires de service et s’assurer de la réalisation effective et correcte de leur service. En plus des qualités de gestionnaire, il faut concilier une maîtrise de soi et un grand sang-froid pour gérer les imprévus et les situations de dernières minutes.

 

Revenu moyen

Le revenu d’un wedding planner n’est pas fixe. Il dépend du nombre d’évènements organisés et du budget qui leur est alloué. Généralement l’organisateur touche entre 10 et 15% du budget. Le revenu moyen est d’environ 24 000€ par an.

 

 Développeur web

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un spécialiste de l’informatique qui conçoit et développe des interfaces web. En d’autres termes, il réalise des sites web ou des applications web pour sa clientèle. De façon technique, le développeur web écrit des codes.

 

Formation et compétences requises

Pour devenir développeur web, il faut obtenir un BTS, un DUT ou une licence en informatique. Néanmoins, un master augmente les connaissances et ajoute de la crédibilité au CV du développeur pour son insertion dans le monde professionnel.

 

La rigueur, l’autonomie, la réactivité et la capacité d’écoute sont autant de qualités nécessaires pour réussir en tant que développeur web.

 

Revenu moyen

Un développeur web débutant qui travaille en free-lance peut se faire environ 2000€ brut par mois, soit 24 000€ l’an. Ce chiffre augmente fortement compte tenu de l’expérience.

 

Traducteur free-lance

Une idée de métier simple et facile à embrasser est celle de traducteur. Pourexercer en tant que traducteur, il n’est pas nécessaire d’avoir des diplômes. Il suffit d’être au moins bilingue. C’est donc là un moyen de faire de sa passion des langues un métier. La maîtrise parfaite des langues est indispensable, à l’écrit, mais surtout à l’oral. Un traducteur sert donc d’intermédiaire entre deux parties qui dialogue dans des langues différentes.

 

On peut choisir  en tant que traducteur de se spécialiser dans un secteur d’activités possible comme la médecine, commerce ou encore journaliste. Cependant, l’idéal est d’être polyvalent afin de profiter d’un plus grand domaine d’exercice.

 

Comme tout autre métier, il faut disposer d’un certain nombre de qualités pour réussir comme traducteur. Il faut donc :

  • faire preuve d’une grande disponibilité pour la clientèle
  • être disposer à faire preuve de discrétion et respecter le caractère confidentiel des échanges de sa clientèle
  • disposer de qualités en matière de gestion de relations interpersonnelles.

Les langues les plus sollicitées pour la traduction sont l’anglais, le russe, l’espagnol et le portugais.

Quant à la rémunération des traducteurs, elle dépend de l’expérience du traducteur, des langues qu’il traduit et des domaines dans lequel il exerce. Son revenu  moyen est de 30 000 € par an.

Décider de s’installer à son propre compte ouvre de larges perspectives. Et si cela nécessite beaucoup de courage, les règles dans le domaine sont très attractives de nos jours. Si vous croyez vous aussi que le meilleur moyen de prédire le futur, c’est de le créer vous-même, il ne vous reste qu’à franchir le pas.

 

Montre plus

Mathilde

J'aime le shopping, la cuisine, la décoration, la mode, etc... Je me suis donc lancés fin 2017 dans ce blog Ideemag.com afin de partager mes astuces et mes conseils avec les internautes !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close